Crises

RMF 45
Mars 2014

De nombreuses personnes qui se retrouvent déplacées ou «bloquées» dans divers contextes de crise humanitaire ne correspondent pas toujours très bien aux cadres juridiques, politiques et opérationnels existants relatifs à la protection des réfugiés et des personnes déplacées de l’intérieur. Cette situation nous pousse à nous demander s’il pourrait ou s’il devrait y avoir des moyens plus normatifs d’aborder question de la protection et de l’assistance des personnes touchées par les crises environnementales, la violence des gangs, les catastrophes nucléaires, les crises alimentaires, etc. Ce numéro inclut 33 articles sur ‘Crises’, ainsi que huit articles généraux sur d’autres aspects de la migration forcée.

Options de lecture et de téléchargement

Ce numéro est publié en francais, anglais, espagnol et arabe.

Nous vous encourageons à faire circuler ou reproduire tout article dans sa totalité, mais nous vous prions de citer en référence : Revue des migrations forcées www.fmreview.org/fr/crises

Une liste de contenu élargie de ce numéro est disponible en ligne et en version imprimée sur http://www.fmreview.org/fr/crises/RMF45liste.pdf A l’intérieur, vous y trouverez pour chaque article : le titre, le ou les auteurs et leur affiliation, la phrase d’introduction à l’article et le lien pour en lire la version intégrale en ligne. 

Les copies imprimées de RMF et de la liste de contenu élargie sont gratuites. Si vous souhaitez reçevoir une copie imprimée pour votre organisation, ou de multiples copies pour les distribuer à vos partenaires et responsables politiques/décideurs, ou pour les utiliser lors de conférences ou d'ateliers, veuillez contacter les Rédacteurs en chef sur : fmr@qeh.ox.ac.uk. N'oubliez pas de nous donner votre adresse postale complète et d'indiquer le nombre de copies que vous désirez.

Nous tenons à remercier Susan Martin, Sanjula Weerasinghe et Abbie Taylor de l’ISIM pour les conseils et l’appui qu’elles nous ont apporté en tant que conseillères spécialisées sur ce numéro. Nous sommes également extrêmement reconnaissants au Crisis Migration Project et à la Fondation John D. and Catherine T. MacArthur Foundation d’avoir financé ce numéro.