Communautés locales : fournisseurs de protection de premier et de dernier ressort

RMF 53
Octobre 2016

Il arrive bien souvent que ce soit les membres de la communauté immédiate qui fournissent les premières, les dernières et peut-être les meilleures réponses tactiques aux personnes qui subissent un déplacement ou vivent dans la menace d’un déplacement. Quelle que soit la manière dont la protection ou la communauté sont définies, à moins qu’ils comprennent cette réalité les acteurs extérieurs éprouveront des difficultés à proposer un soutien approprié. S’ils ne réussissent pas à développer une conscience plus aiguë du rôle assumé par les stratégies communautaires de protection ils risquent d’échouer à intégrer activement le « pouvoir d’agir » des communautés à leurs politiques comme à leur programmation ; au pire, ils risquent d’entraver la capacité de prévenir ou de survivre à la violence et au déplacement inhérente aux communautés.

Table des matières

Nils Carstensen

Le soutien aux stratégies élaborées au niveau local peut renforcer considérablement l’impact des interventions de protection. Mais d’abord, les acteurs externes doivent reconnaître la capacité des personnes en danger en tant qu’acteurs indépendants.

Simon Russell

La multiplication des critiques à l’égard des acteurs de la protection qui négligent les stratégies et les capacités d’adaptation autochtones devrait nous inciter à repenser nos attitudes et nos approches de manière radicale et créative.

Nagwa Musa Konda, Leila Karim Tima Kodi et Nils Carstensen

Dans certaines régions du Soudan, des ONG locales et des groupes de femmes ont pris les rênes pour assurer leur propre protection. Leurs réussites remarquables ont aidé à faire évoluer le statut des femmes au sein de leur communauté.

Jennifer S Rosenberg

Près de 60 % de l’ensemble des réfugiés vivent maintenant dans des villes, une tendance qui se poursuivra dans la mesure où les camps deviennent de plus en plus souvent une option de dernier recours. Cette évolution urbaine entraîne déjà des changements colossaux à travers l’ensemble du secteur, et notamment dans la manière dont les humanitaires réfléchissent et s’embarquent dans des approches communautaires de la protection. 

Eugenie Mukandayisenga

En tant que réfugiés rwandais à Kampala, moi-même et d’autres dans ma situation sommes bien placés pour aider les réfugiés récemment arrivés à trouver leurs repères dans la ville. Le travail est exigeant mais vital.

Saeed Rahman, Simran Chaudhri, Lindsay Stark et Mark Canavera

Dépendre en permanence d’une assistance fluctuante et qui provient en grande partie de sources extérieures peut engendrer un sentiment d’impuissance. De plus c’est un facteur qui peut entraver les initiatives de protection de l’enfant au niveau de la famille ou de la communauté.

Margee Ensign

Au Nigéria, des initiatives collaboratives et créatives ont contribué à protéger en grande partie les communautés locales de l’impact des violences perpétrées par Boko Haram. Malheureusement, lorsque les organismes internationaux sont arrivés, ils ont ignoré ces efforts.

Elena Fiddian-Qasmiyeh

Admettre à quel point le déplacement croisé est courant crée des points d’entrée permettant de reconnaître et d’exploiter le pouvoir d’action des réfugiés et de leurs différents hôtes pour soutenir les personnes déplacées et les accueillir.

Denise Dunovant

Dans le Nord de l’Ouganda, en l’absence de toute assistance et protection internationales ou de l’État, ce sont les membres de la communauté qui sont intervenus pour combler ce vide à la fois pendant le déplacement, et tout au long du processus laborieux de retour suite à la fin du conflit.

Jessica A Lenz

Les communautés locales continueront de trouver des moyens de répondre aux risques qui les accablent, avec ou sans appui humanitaire. La communauté internationale pourrait toutefois améliorer ces solutions.

Emese Kantor

Une organisation locale de femmes en Colombie œuvre pour protéger les femmes et les filles de la violence sexuelle et sexiste, et pour aider au rétablissement des victimes.

Angela Cotroneo et Marta Pawlak

A travers son action, le CICR tente de veiller à ce que ses activités en faveur des personnes déplacées et des personnes à risque de déplacement soient un soutien, plutôt qu’une gêne pour les mécanismes communautaires et individuels d'autoprotection et d'adaptation.

Jonathan Alejandro Murcia et James Gilberto Granada Vahos

Les personnes déplacées à Medellín ont mené des actions collectives à la fois diverses et stratégiques.

Richard Nunn

Le travail d’Oxfam auprès des communautés locales dans l’est de la République démocratique du Congo a incité cette organisation à élaborer des directives, que les autres acteurs œuvrant dans des situations semblables peuvent également suivre.

Janosch Kullenberg

Les assistants de liaison communautaire sont peut-être l’instrument le plus efficace des Nations Unies pour mobiliser la participation des communautés, et ils ont potentiellement l’occasion de jouer un rôle déterminant dans la protection des civils. Néanmoins une absence de vision globale, des réponses militaires hésitantes et la lourdeur des structures administratives viennent réduire leur efficacité.

Linda Bartolomei, Mari Hamidi, Nima Mohamed Mohamud et Kristy Ward

En reconnaissant que les processus sont aussi importants que les résultats, une approche axée sur le développement communautaire peut parvenir à soutenir efficacement les communautés locales en tant que prestataires de premier recours. Un projet dirigé par des communautés de réfugiés somaliens et afghans en Inde illustre comment une telle approche peut fonctionner.

Hanno Brankamp

La police de proximité est devenue un moyen populaire pour promouvoir une prise en charge locale de la sécurité dans et aux alentours des camps de réfugiés au Kenya, mais c’est un moyen qui peut également être victime de sa position ambivalente à l’intersection entre communautés réfugiées et maintien de l’ordre de la part de l’État.

Nicolas Martin-Achard et Al Ghaith Association

Les centres communautaires jouent un rôle important dans l’offre de protection aux communautés déplacées, et plus particulièrement aux membres de ces communautés qui présentent des besoins particuliers. Les réfugiés somaliens au Yémen ont créé l’association Al Ghaith et dirigent dorénavant leurs propres centres communautaires pour porter assistance à leurs homologues réfugiés. Ci-dessous, le HCR et Al Ghaith décrivent leurs approches.

Mohammed Al-Sabahi et Fausto Aarya De Santis

Les structures de pouvoir et les attitudes communautaires au Yémen sont des facteurs clés pour que les PDI puissent obtenir protection et assistance.

Richard Mallett et Jessica Hagen-Zanker

Pour les Erythréens et les Syriens qui se rendent en Europe, les réseaux communautaires encouragent la décision initiale de partir et fournissent également des éléments de soutien tout au long du trajet.

Andrea Verdeja

Considérer la protection comme un élément clé de la réduction des risques et des efforts de préparation en cas de catastrophe est essentiel afin de préserver les droits humains  dans les situations de catastrophe ou d’urgence.

Khalid Koser et Amy Cunningham

Une initiative visant à aider les communautés locales à renforcer leur résilience contre l’extrémisme violent pourrait apporter des enseignements utiles concernant l’accès des communautés à des financements en vue de soutenir leurs efforts d’autoprotection.

Casey Barrs

Bien trop souvent, il s’avère impossible d’apaiser les violences, si bien que les organismes d’assistance internationaux doivent se retirer et laisser les populations civiles locales seules face au danger. Les acteurs externes doivent donc acquérir une bien meilleure compréhension de l’expérience des communautés locales et de leurs stratégies d’autoprotection, et s’engager beaucoup plus profondément pour soutenir ces communautés.

Articles généraux

Megan Denise Smith

À l’heure actuelle les instruments de détermination du statut de réfugié font dépendre les demandes d’asile d’une image de la femme caractérisée par la victimisation et la maternité.

Jeisson Oswaldo Martínez Leguízamo

Si, comme cela parait probable, la Colombie parvient à conclure un accord de paix qui mette un terme à son long conflit interne, son règlement créera probablement les conditions juridiques et politiques nécessaires pour résoudre le phénomène de la migration forcée de ses citoyens.

Katalin Berényi

Il est impératif que l’Union européenne émette une directive concernant des normes communes en matière de procédures pour la détermination de l’apatridie en vue d’atténuer les impacts particuliers de l’apatridie dans le contexte de la persistance de la crise des réfugiés en Europe.

John van Kooy

En Australie le programme « Stepping Stones to Small Business » [qui pourrait se traduire par Tremplin vers la petite entreprise] est très apprécié des participants mais le concept d’entreprenariat pose problème pour des femmes issues de milieux réfugiés.

Nikhil A Patel, Amos B Licthman, Mohit M Nair et Parveen K Parmar

Des participants à un cours dispensés sur la frontière birmano-thaïlandaise sur les méthodes de recherche adaptées au terrain en matière de santé des réfugiés ont appris qu’au-delà des vecteurs biologiques et des processus pathologiques qui contribuent à la souffrance humaine, le pouvoir, la politique et les privilèges jouent un rôle central qui affecte négativement la santé des réfugiés. 

Liliana Lyra Jubilut, Camila Sombra Muiños de Andrade et André de Lima Madureira

Les visas humanitaires du Brésil en ce qu’ils offrent aux migrants forcés une passerelle légale permettant d’atteindre un pays plus sûr sont un outil important de protection complémentaire. Ils comportent tout de même des défauts à corriger si l’on veut qu’ils puissent servir ailleurs de modèle d’instrument amélioré pour la protection des migrants humanitaires.

Danielle Robinson

Les acteurs humanitaires traditionnels devraient développer des mécanismes en vue de soutenir l’innovation chez les personnes déplacées. Deux cas d’innovations technologiques développées par les réfugiés syriens illustrent cette assertion.

Mamokgadi Gloria Victoria Koneshe

Au cours des dernières années, l’Afrique du Sud a accepté de nombreux réfugiés et demandeurs d’asile, parmi lesquels des femmes nécessitant des services de maternité. Parce que les valeurs et les pratiques culturelles des migrantes enceintes différent parfois de celles des sages-femmes il peut arriver que leur droit à un traitement adéquat soit violé.

Avis de non responsabilité : Les avis contenus dans RMF ne reflètent pas forcément les vues de la rédaction ou du Centre d’Études sur les Réfugiés.
Droits d’auteur : RMF est une publication en libre accès (« Open Access »). Vous êtes libres de lire, télécharger, copier, distribuer et imprimer le texte complet des articles de RMF, de même que publier les liens vers ces articles, à condition que l’utilisation de ces articles ne serve aucune fin commerciale et que l’auteur ainsi que la revue RMF soient mentionnés. Tous les articles publiés dans les versions en ligne et imprimée de RMF, ainsi que la revue RMF en elle-même, font l’objet d’une licence Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification (CC BY-NC-ND) de Creative Commons. Voir www.fmreview.org/fr/droits-dauteurs pour plus de détails.