Réinstallation

RMF 54
Février 2017

Ce numéro de RMF se penche sur certaines modalités et difficultés de la réinstallation afin d’éclairer différents débats comme par exemple de savoir comment la réinstallation est gérée et si elle est bien gérée, si elle constitue un bon usage des fonds et de l’énergie qui lui sont consacrés, et si elle est une bonne solution pour les réfugiés. Ce numéro de RMF contient 33 articles sur Réinstallation et également un mini-dossier sur Risques et suivi post-expulsion ainsi qu’une sélection d’articles sur d’autres sujets liés à la migration forcée.

Options de lecture et de téléchargement

Ce numéro est publié en français, anglais, espagnol et arabe, en ligne et en version imprimée.

Nous mettons également à votre disposition le condensé RMF 54, qui vous aidera à accéder facilement à tous les articles de RMF 54 publiés en ligne. Il vous donne les informations suivantes sur chaque article : titre, auteur(s) et affiliation, phrase d’introduction et lien vers l’article complet en ligne. Ce condensé est disponible en ligne et en version imprimée dans nos quatre langues.

Si vous souhaitez en recevoir des exemplaires imprimés, veuillez nous contacter par courriel en nous écrivant à fmr@qeh.ox.ac.uk.

Merci d’aider à diffuser ce numéro en le faisant circuler parmi vos réseaux, en le mentionnant sur Twitter et Facebook et en l’ajoutant à vos listes de ressources. Si vous voulez reproduire tout article dans sa totalité, mais nous vous prions de citer en référence : Revue des migrations forcées 54 www.fmreview.org/fr/reinstallation

SVP noter que RMF et son condensé sont tous les deux conçues pour être au format A5 (la moitié d’A4). Pour les imprimer correctement, veuillez utiliser l’option ‘Livret’ de votre imprimante.

Tous nos remerciements à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, à RefugePoint, au Gouvernement de la Principauté de Liechtenstein, au Département fédéral des affaires étrangères de la Suisse et à la Division de la protection internationale du HCR pour l’appui financier qu’ils ont bien voulu consacrer à ce numéro.