La crise syrienne, déplacement et protection

RMF 47
Septembre 2014

La crise syrienne est aujourd’hui la plus grande crise de PDI au monde et probablement aussi la crise dans laquelle le plus grand nombre de personnes se retrouvent « coincées ». De surcroît, le nombre de réfugiés originaires de Syrie ne cesse d’augmenter. La communauté internationale doit saisir l’occasion d’établir dès à présent une réponse adéquate face à une situation qui se transformera selon toute attente en déplacement prolongé. Les auteurs de ces 20 articles émettent des observations qui pourraient s’avérer utiles en permettant de garantir une meilleure protection des déplacés et de donner forme à l’assistance portée aussi bien à ces derniers qu’aux pays et aux communautés qui les « accueillent ».

Options de lecture et de téléchargement

Ce numéro est publié en francais, anglais, espagnol et árabe.

Nous vous encourageons à faire circuler ou reproduire tout article dans sa totalité, mais nous vous prions de citer en référence : Revue des migrations forcées www.fmreview.org/fr/syrie

Une Liste de contenu élargie de ce numéro est disponible en ligne et en version imprimée (voir à droite). A l’intérieur, vous y trouverez pour chaque article : le titre, le ou les auteurs et leur affiliation, la phrase d’introduction à l’article et le lien pour en lire la version intégrale en ligne. 

Les copies imprimées de RMF et de la Liste de contenu élargie sont gratuites. Si vous souhaitez reçevoir une copie imprimée pour votre organisation, ou de multiples copies pour les distribuer à vos partenaires et responsables politiques/décideurs, ou pour les utiliser lors de conférences ou d'ateliers, veuillez contacter les Rédacteurs en chef sur : fmr@qeh.ox.ac.uk. N'oubliez pas de nous donner votre adresse postale complète et d'indiquer le nombre de copies que vous désirez.

Remerciements

Ce numéro a été publié avec l’aide du Programme régional de protection et de développement, une initiative régionale étalée sur trois ans pour le Liban, la Jordanie et l’Irak, dirigée par le Danemark et financée par l’UE, le Danemark, l’Irlande, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la République tchèque.

Nous sommes aussi très reconnaissants envers Kathrine Starup du Conseil danois pour les réfugiés et  Dawn Chatty du Centre d’études sur les réfugiés pour leur assistance et leurs contributions en tant que conseillères spéciales sur ce numéro.