Etats de fragilité

RMF 43

Les États fragiles sont des environnements risqués. De nombreux États manquent à leurs responsabilités envers leurs citoyens mais les États qui sont fragiles, faillis ou affaiblis sont plus susceptibles encore de rendre leurs citoyens vulnérables. Le conflit en tant que motif de déplacement est souvent lié à la fragilité de l’État, que ce soit comme cause ou conséquence de cette fragilité, tandis que la capacité de réaction des États fragiles et de leurs voisins face aux déplacements est devenue l’un des indicateurs-clés de leur progrès ou de leur défaillance.

Ce numéro de RMF tente de regarder au-delà des définitions, des typologies et des indicateurs pour explorer plusieurs concepts et réalités. Les articles dans ce numéro analysent également une variété de situations caractérisées par une corrélation entre déplacement et fragilité de l’État et d’autres dans lesquelles les pays commencent à solutionner les déplacements liés aux conflits et sortir de la fragilité. Ils abordent en outre certaines interventions humanitaires et de développement.

Ce numéro inclut également huit articles sur des aspects divers et variés des migrations forcées, y inclus la crise au Liban, les arts dans les camps de réfugiés, les personnes âgées, la violence sexuelle, et la poésie comme résistance en Jordanie.

Table des matières
Alexander Betts

La fragilité de l’État constitue un défi quant au régime de réfugié. Au lieu d’insister simplement sur la nécessité de protéger les personnes qui fuient les agissements des États à l’encontre de leurs propres populations, la fragilité de l’État impose également de protéger les personnes qui fuient les omissions de l’État, que celles-ci se doivent à un manque de volonté ou à une incapacité de garantir aux citoyens l’exercice de leurs droits fondamentaux.

Jon Bennett

Les donateurs allouent des ressources de plus en plus importantes aux États fragiles afin de réformer et/ou de reconstruire les structures de l’État – comme le système judiciaire, la police, l’armée ou la gestion des ministères – dans un effort pour soutenir la stabilité. C’est un aspect qui s’est avéré important pour tous les secteurs de la société, notamment pour les personnes déplacées.

Joe Landry

Pour empêcher la prolifération de nouveaux conflits régionaux, il est indispensable de mieux comprendre la fragilité des États mais aussi d’améliorer les politiques, y compris les politiques de financement, en faveur des populations déplacées.

Jean-Benoît Falisse et René Claude Niyonkuru

Au Burundi, les villages de la paix, destinés à servir de modèles en matière de réintégration et de centres de développement économique, ont rencontré de nombreuses difficultés liées à la fragilité prolongée du pays.

Tamara Wood

Les pratiques actuelles dans les États africains mettent en lumière tant le potentiel que les limitations de la Convention de 1969 sur les réfugiés en Afrique relativement à la protection des déplacés en provenance d’États fragiles.

Kelly Staples

La migration forcée et la violation des droits des minorités sont à la fois des causes et des conséquences de la fragilité et de l’échec des États. La communauté internationale a eu une tendance préoccupante à ignorer les questions relatives aux capacités de l’État lorsqu’il s’est agi de décréter des rapatriements. La gouvernance et l’état de droit devraient constituer des aspects essentiels dont il faudrait tenir compte dans toute tentative pour résoudre la migration forcée dans des États fragiles comme la République Démocratique du Congo.

Fran Beytrison et Olivia Kalis

La grande majorité de ceux qui subissent un conflit considèrent le déplacement comme l’unique option pour tenter de trouver la sécurité. La fourniture d’une assistance de base dans les endroits vers lesquels ces personnes cherchent refuge rend ce processus un peu plus aisé, mais dans le conflit au Kivu l’absence de protection émanant de l’État a fait du déplacement multiple une caractéristique déterminante qui comporte des implications tant pour la réponse humanitaire que pour le développement.

Luisa Ryan et Dominic Keyzer

En signe d’engagement auprès de la RDC, la communauté internationale des donateurs tente de forger un partenariat avec son gouvernement afin de mettre en œuvre le New Deal pour l’engagement international dans les États fragiles. Mais pour l’heure, les communautés de la RDC, et notamment les populations déplacées au sein des zones touchées par les conflits, doivent continuer de défendre seules leurs propres intérêts.

Georgia Cole

La cessation du statut de réfugié découle d’un jugement selon lequel un changement suffisant serait intervenu dans le pays d’origine du réfugié pour que celui-ci n’ait plus besoin de se prévaloir de la protection internationale. Au niveau individuel, cette décision peut laisser des réfugiés dans une situation précaire. Pour des États qui espèrent dissiper l’image de leur fragilité économique, politique ou sociale, un tel jugement est bien évidemment très utile.

Antonia Mulvey

A ce jour, les personnes déplacées dans des États fragiles ou touchées par les conflits sont rarement parvenues à obtenir réparation lorsque leurs droits en matière de logement, de terres et de propriété ont été violés. Toutefois, il est possible de changer la donne grâce à des approches juridiques innovantes et des procédures juridiques stratégiques.

Andreas E Feldmann

La nature fragile de l’État avait déjà fait de l’émigration un aspect essentiel de la vie haïtienne même avant que le séisme ne déplace des centaines de milliers de personnes.

Diana Thomaz

Ceux qui ont quitté Haïti aux lendemains chaotiques du séisme de 2010 n’ont généralement pas rencontré à l’étranger la même attitude de solidarité et d’humanité que celle qui s’est traduite suite à la catastrophe par le déploiement sur place d’une assistance internationale conséquente.

Aurélie Ponthieu et Katharine Derderian

C’est souvent un ensemble de facteurs qui poussent les personnes à quitter leur pays, si bien que le caractère volontaire de leur départ reste discutable. Cette situation pose un double défi aux humanitaires: répondre aux besoins des personnes concernées tout en s’adaptant à l’évolution des catégories de déplacement forcé.

Erin Mooney

La présence d’un grand nombre de réfugiés ou de personnes déplacées de l’intérieur dans un pays est considérée comme un indicateur-clé de l’instabilité.[1] Selon cette mesure, mais aussi toutes les autres, le Yémen est l’un des États les plus fragiles du monde. Ce que l’on comprend moins bien toutefois, c’est comment le contexte influe sur la vulnérabilité des réfugiés, des PDI et des migrants eux-mêmes et quelles mesures sont possibles pour renforcer leur protection.

Abdirashid Duale

L’entrepreneuriat privé et la diaspora apportent un appui important aux personnes déplacées dans des zones fragiles et non gouvernées. Ils apportent en outre une contribution précieuse pour aider ces zones à sortir de la fragilité.

Lana Balyk et Jeff Pugh

En vue d’améliorer la sécurité tant des migrants forcés colombiens que des Équatoriens dans les communautés où ils vivent, une approche a été tentée qui tire parti des réseaux de gouvernance et permet aux résidents de négocier un accès à des ressources et à des droits dont autrement ils ne pourraient pas bénéficier. C’est une approche qui permet également d’améliorer les relations entre les deux groupes.

Elizabeth G Kennedy

Le Salvador, le Guatemala et le Honduras comptent parmi les nations les plus fragiles du monde et pourtant les organismes d’assistance aux réfugiés les ignorent le plus souvent, sous-estimant les mauvais traitements et le contrôle exercés par les organisations criminelles transnationales et surestimant les capacités et la disposition des gouvernements à protéger leurs citoyens.

Janet Ousley et Lara Ho

La migration forcée engendre des difficultés particulières pour collecter des données et assurer le suivi des interventions dans les États fragiles où les infrastructures et les systèmes sont faibles ou inexistants.

Courtland Robinson

Le déplacement et la migration que cause la détresse à l’intérieur et à l’extérieur de la Corée du Nord sont peut-être des indicateurs de la fragilité de l’État, mais une réduction du nombre des migrants ne devrait pas nécessairement être interprétée comme un signe de l’amélioration des conditions dans le pays. De fait, une augmentation des mouvements pourrait être considérée comme positive s’ils s’accompagnaient d’une protection accrue des réfugiés, des survivants du trafic humain, des enfants apatrides et des autres catégories de populations vulnérables.

Peter Van der Auweraert

Les conséquences humanitaires, développementales et politiques de dizaines d’années de migration forcée font partie de l’héritage auquel les dirigeants politiques actuels de l’Irak doivent se confronter. Pour cela ils doivent disposer des institutions adéquates s’ils veulent réussir à guider leur pays vers un avenir plus pacifique et plus stable.

Ali A K Ali

L’État irakien post-Saddam ne jouit que d’un soutien populaire limité, il exclut du pouvoir des sections significatives de sa population, il réprime l’opposition et ne protège pas les citoyens contre les arrestations arbitraires, et la corruption est rampante. Il existe en Irak une relation directe entre ces différentes faillites et le déplacement.

Verity Buckley

Un État fragile est loin de représenter un environnement de travail idéal pour n’importe quel professionnel ; qu’il s’agisse d’un environnement psychiatrique, médical ou autre. Les psychiatres qui cherchent à évaluer la détresse psychologique et la santé mentale dans les États fragiles, ou qui travaillent avec des réfugiés provenant d’États fragiles doivent adopter des approches flexibles.

Yonatan Araya

Approcher le déplacement sous l’angle du développement présente un double avantage : répondre aux besoins des réfugiés, des PDI et des communautés d’accueil tout en aidant les sociétés à renforcer les éléments de fragilité sous-jacents qui ont pu entraîner les déplacements.

Dix-huit pays reconnus comme États fragiles et tous classés au plus bas de l’indexation des États fragiles se sont réunis sous le nom de g7plus, avec pour slogan «Fini le conflit, place au développement».

Articles généraux
Jeremy Loveless

Le Liban est parvenu à absorber l’énorme influx syrien mais à un prix élevé tant pour la population libanaise que pour celle des réfugiés. Alors que les programmes humanitaires actuels ne peuvent plus faire face à la situation, de nouvelles approches semblent plus que jamais nécessaires.

Awet Andemicael

La participation des réfugiés à des activités artistiques – musique, théâtre, peinture, etc. – joue souvent un rôle positif dans leur capacité à survivre physiquement et même émotionnellement et spirituellement.

Ken Whalen

Les Piste des larmes ont été créées pour attirer l’attention sur de nombreux déplacements et leur donner une légitimité, dans un objectif d’équité et de justice mais aussi dans l’espoir de gagner un appui suffisamment solide de la part des communautés pour rectifier une injustice passée ou prévenir toute injustice à venir.

Stephen Meili

Au cours des dix dernières années, les tribunaux du Royaume-Uni, y compris les tribunaux administratifs, ont montré qu’ils faisaient de plus en plus confiance aux traités relatifs aux droits humains pour juger les cas dans lesquels des non-ressortissants sollicitent l’asile ou tout autre type de protection contre la persécution. Toutefois, cette tendance ne signifie pas que les avocats spécialisés en droit des réfugiés ont toujours utilisé ces traités au bénéfice de leurs clients.

Piero Calvi-Parisetti

Pendant toutes les phases du cycle de déplacement – fuite, déplacement et retour – les personnes âgées sont confrontées à des difficultés et des risques spécifiques dont il n’est pas suffisamment tenu compte.

Maira Seeley

Malgré le déplacement significatif qu’ont subi les familles de Bédouins en Jordanie au cours des dernières générations, les femmes bédouines réussissent à en atténuer certaines conséquences grâce aux opportunités et à l’influence qu’elles ont acquises en tant que poètes Nabati.

Marianne Donven et Mariko Hall

Pour la communauté internationale, l’expérience en Haïti s’est traduite par un double défi: tirer avantage des possibilités apportées par des technologies et des réseaux de communication de plus en plus répandus et accessibles, mais aussi s’assurer un accès aux infrastructures technologiques permettant de tirer tels avantages.

Carrie Hough

Les campagnes de prévention de la violence sexuelle et sexiste qui se basent sur une compréhension des sensibilités culturelles auront de meilleures chances de réussir à surmonter les barrières qui entravent l’accès aux services.

 

Avis de non responsabilité
Les avis contenus dans RMF ne reflètent pas forcément les vues de la rédaction ou du Centre d’Études sur les Réfugiés.
Droits d’auteur
RMF est une publication en libre accès (« Open Access »). Vous êtes libres de lire, télécharger, copier, distribuer et imprimer le texte complet des articles de RMF, de même que publier les liens vers ces articles, à condition que l’utilisation de ces articles ne serve aucune fin commerciale et que l’auteur ainsi que la revue RMF soient mentionnés. Tous les articles publiés dans les versions en ligne et imprimée de RMF, ainsi que la revue RMF en elle-même, font l’objet d’une licence Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification (CC BY-NC-ND) de Creative Commons. Voir www.fmreview.org/fr/droits-dauteurs pour plus de détails.

facebook logo Twitter logo RSS logo email.png

Forced Migration Review
Refugee Studies Centre
Oxford Department of International Development
University of Oxford
3 Mansfield Road, Oxford OX1 3TB, UK
fmr@qeh.ox.ac.uk  +44 (0)1865 281700
skype: fmreview