En hommage à Barbara Harrell-Bond

Le numéro de juin 2019 de la RMF sera publié en hommage à Barbara Harrell-Bond, la fondatrice du Centre d’études sur les réfugiés et de la Revue des Migrations forcées, qui est décédée en juillet 2018. Outre le thème principal centré sur « Éthique et déplacement », figurera également dans ce numéro une partie consacrée au travail et à l’influence de Barbara.

Lorsque Barbara est décédée, les hommages ont afflué du monde entier. La partie de la RMF dédiée à la mémoire de Barbara dans le numéro de juin 2019 aura pour but d’éclairer différents aspects de son travail, de son approche et de ce qu’elle a accompli. Parce qu’il s’agit de la RMF, nous souhaitons également que chacun de ces articles ait une utilité pour notre lectorat partout dans le monde – qu’il ne s’agisse pas seulement d’un hommage mais aussi d’un véhicule pour inspirer, pour apprendre et pour améliorer les politiques et les pratiques à l’égard des réfugiés.

« Vous pensez pouvoir sauver le monde ? J’espère que vous n’avez pas besoin de beaucoup de sommeil ». C’est ainsi que Barbara Harrell-Bond s’adressait à un jeune chercheur au Caire. Universitaire, militante et défenseuse des droits, Barbara était infatigable – et exigeante – dans sa recherche et :

  • dans sa lutte contre l’injustice du traitement des réfugiés à travers le monde
  • dans son exigence du respect des droits, de la capacité d’agir, de la résilience et de la dignité des réfugiés
  • dans son recours à l’étude universitaire pour susciter un changement positif dans la vie des réfugiés
  • dans sa manière d’asséner aux puissants des vérités étayées par des preuves irréfutables.

Nous invitons les auteurs à s’interroger sur ce que nous pourrions apprendre de sa réflexion et de son approche telles que résumées ci-dessus. Qu’a-t-elle accompli ? Quel impact a-t-elle eu sur les individus, les organisations et les systèmes ? Quels sont les éléments déterminants de son travail que nous pouvons poursuivre et comment et pourquoi devons-nous le faire ?

Mais aussi, plus concrètement, nous aimerions encourager les auteurs à débattre de l’impact et de la pertinence qu’elle a elle-même encore aujourd’hui à travers :

  • ses publications Imposing Aid: Emergency Assistance to Refugees et Rights in Exile: Janus-Faced Humanitarianism
  • son travail consacré à établir les études sur les réfugiés comme un domaine nouveau, interdisciplinaire de la recherche universitaire, et à créer des centres d’études sur les réfugiés dans plusieurs pays du Sud mondial
  • la création d’AMERA et d’IRRI/Rights in Exile (Initiative internationale pour la promotion des droits des réfugiés/Droits en exil)
  • son approche critique de l’humanitarisme
  • son opposition aux camps.

Si vous vous sentez l’envie d’apporter votre contribution en rédigeant un article, n’hésitez pas à prendre contact avec les rédactrices et à leur envoyer à fmr@qeh.ox.ac.uk une ébauche ou un plan de ce que vous souhaitez écrire. Nous n’aurons pas la possibilité de publier plus de 8 à 12 articles et ne voulons pas recevoir de contributions qui n’auraient pas été discutées et approuvées au préalable.

Les articles peuvent avoir une longueur allant de 600 à 2000 mots. Vous pouvez tout à fait y inclure des souvenirs personnels mais veillez tout de même à ce que votre article soit avant tout analytique, axé sur la politique ou la pratique, stimulant et utile pour nos lecteurs à travers le monde.

Il est important pour nous de présenter une gamme variée de perspectives et nous encourageons vivement les personnes qui travaillent dans le Sud mondial et/ou qui ont un passé de réfugié à nous contacter pour nous proposer leurs contributions.

Date limite de soumission des propositions d’articles : 4 février 2019.

(Toutefois, n’attendez pas le dernier moment et soumettez-nous vos propositions dès que possible).

Date limite de soumission des articles rédigés : 25 février 2019.

Si vous projetez de rédiger un article, n’oubliez pas de consulter nos conseils à l’intention des auteurs que vous pouvez trouver sur : www.fmreview.org/fr/ecrire-pour-rmf.

 

Marion Couldrey et Jenny Peebles
Corédactrices, Revue des Migrations Forcées
fmr@qeh.ox.ac.uk
www.fmreview.org

facebook logo Twitter logo RSS logo

Forced Migration Review
Refugee Studies Centre
Oxford Department of International Development
University of Oxford
3 Mansfield Road, Oxford OX1 3TB, UK
fmr@qeh.ox.ac.uk  +44 (0)1865 281700
skype: fmreview