Vers la compréhension et la résolution des causes profondes du déplacement

RMF 62

Ce mini-dossier a été préparé en vue d’éclairer les discussions lors du premier Forum mondial sur les réfugiés de décembre 2019. Ce recueil d’articles dont les auteurs travaillent pour des agences des Nations Unies, des ONG ou des universités a pour objectif d’améliorer notre compréhension collective de certaines des causes profondes du déplacement.

Articles généraux
Volker Türk

Prévenir le déplacement en s’attaquant à ses causes profondes exige une approche globale et une prise d’engagement de toute une série d’acteurs. Le point de départ doit être une meilleure compréhension de ces causes profondes et de leur complexité.

Alex Shoebridge

Pour construire une paix durable, il faut mieux comprendre les dynamiques des conflits localisés et il faut que les acteurs externes soient disposés à céder le contrôle aux acteurs locaux.

Oumar Sylla, Ombretta Tempra, Filiep Decorte, Clarissa Augustinus et Ismael Frioud

En Irak, un projet s’est attaqué aux questions complexes liées aux droits fonciers pour aider des milliers de Yézidis déplacés à retourner chez eux durablement et en toute sécurité.

Wale Osofisan et Shuna Keen

La nécessité de résoudre les causes profondes du déplacement à travers la perspective du « triple nexus » humanitaire-développement-paix est de plus en plus fréquemment et largement admise. Un programme dirigé localement en RDC et en Somalie reflète cette approche et offre des enseignements et des recommandations utiles.

Vickie Knox

En Amérique centrale, un grand nombre de déplacements sont causés par la violence des gangs, la violence sexiste et les crimes de haine contre les personnes LGBT+ mais les États dans leurs réponses ne réussissent pas à en attaquer les causes profondes.

Francesca P Albanese et Damian Lilly

Il sera essentiel de reconnaître quelles sont les causes profondes du déplacement des Palestiniens et d’appliquer de manière objective le droit international pour trouver une solution à la question des réfugiés. Cet impératif est d’autant plus grand au vu des récentes tentatives d’ignorer totalement cette question.

Pablo Cortés Ferrández

Les approches collaboratives du renforcement des capacités des PDI et des communautés d’accueil en milieu urbain semblent être un moyen plus efficace de combattre les causes profondes des déplacements prolongés et secondaires dans les installations informelles de Colombie.

Avis de non responsabilité : Les avis contenus dans RMF ne reflètent pas forcément les vues de la rédaction ou du Centre d’Études sur les Réfugiés.
Droits d’auteur : RMF est une publication en libre accès (« Open Access »). Vous êtes libres de lire, télécharger, copier, distribuer et imprimer le texte complet des articles de RMF, de même que publier les liens vers ces articles, à condition que l’utilisation de ces articles ne serve aucune fin commerciale et que l’auteur ainsi que la revue RMF soient mentionnés. Tous les articles publiés dans les versions en ligne et imprimée de RMF, ainsi que la revue RMF en elle-même, font l’objet d’une licence Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification (CC BY-NC-ND) de Creative Commons. Voir www.fmreview.org/fr/droits-dauteurs pour plus de détails.

facebook logo Twitter logo RSS logo email.png

Forced Migration Review
Refugee Studies Centre
Oxford Department of International Development
University of Oxford
3 Mansfield Road, Oxford OX1 3TB, UK
fmr@qeh.ox.ac.uk  +44 (0)1865 281700
skype: fmreview