Message de la redaction

Demander l’asile n’est pas illégal. Pourtant, les demandeurs d’asile et les réfugiés, qu’ils soient hommes, femmes ou enfants, sont de plus en plus fréquemment détenus et internés à travers le monde, tout comme de nombreux autres migrants. Parfois détenus indéfiniment et souvent dans des conditions effroyables, ils peuvent souffrir non seulement de la privation de leur liberté mais aussi d’autres infractions à leurs droits humains. Les familles sont séparées. Les besoins médicaux et psychologiques sont ignorés. Le contact avec le monde extérieur est rompu. Les règles rigides, la surveillance et les restrictions dégradent, humilient et meurtrissent. Et le manque d’information et d’espoir entraînent la détresse.

La détention peut apparaître comme une solution pratique pour les États qui recherchent une solution politique à la gestion de la migration mais c’est aussi une option coûteuse, qui se caractérise par des impacts durables sur les personnes et sur leur capacité à s’intégrer à la communauté en tant que membres indépendants, autonomes et épanouis après leur sortie. Dans leur quête pour une approche plus humaine – et moins coûteuse –, les agences et les autorités nationales ont mis à l’essai plusieurs solutions alternatives à la détention, dont certaines semblent prometteuses au vu du faible taux de fuite, du plus grand degré de normalité pour les personnes impliquées et de la probabilité plus élevée d’une éventuelle intégration. Toutefois, il faudra que les attitudes changent et que plusieurs projets pilotes réussissent pour que les solutions alternatives à la détention deviennent la norme.

Pour nombre de personnes concernées, la détention n’est que le précurseur de leur expulsion. Là encore, on observe un profond manque de préoccupation pour les droits et la protection des personnes, ainsi que pour leur réintégration sûre, sans heurt et durable.

Nous souhaitons remercier Jerome Phelps, Robyn Sampson et Liza Schuster pour leur aide en tant que conseillers spéciaux sur notre thème central. Nous sommes extrêmement reconnaissants à l’Oak Foundation et l’UNHCR d’avoir financé ce numéro.

Ce numéro contient également un mini-dossier sur la crise en Syrie, ainsi que plusieurs articles généraux sur d’autres aspects de la migration forcée.

Le numéro complet est disponible en ligne sur www.fmreview.org/fr/detention aux formats HTML et PDF. Il sera disponible en ligne et en version imprimée en anglais, arabe, espagnol et français. La liste détaillée du contenu de ce numéro est consultable sur www.fmreview.org/fr/detention/RMF44liste.pdf

Merci d’aider à diffuser ce numéro aussi largement que possible en le faisant circuler parmi vos réseaux, en publiant des liens, en le mentionnant sur Twitter et Facebook et en l’ajoutant à vos listes de ressources. Veuillez nous écrire à fmr@qeh.ox.ac.uk pour solliciter des exemplaires imprimés de ce numéro.

Des informations sur nos numéros à paraître sont disponibles à la page 95.

Pour rester informé(e)s des nouveaux et des prochaines numéros de RMF, souscrivez à nos alertes-emails sur http://www.fmreview.org/fr/demandez-rmf ou rejoignez-nous sur Facebook ou Twitter.

Sincères salutations,

Marion Couldrey et Maurice Herson
Rédacteurs en chef de la Revue des Migrations Forcées

Avis de non responsabilité : Les avis contenus dans RMF ne reflètent pas forcément les vues de la rédaction ou du Centre d’Études sur les Réfugiés.
Droits d’auteur : RMF est une publication en libre accès (« Open Access »). Vous êtes libres de lire, télécharger, copier, distribuer et imprimer le texte complet des articles de RMF, de même que publier les liens vers ces articles, à condition que l’utilisation de ces articles ne serve aucune fin commerciale et que l’auteur ainsi que la revue RMF soient mentionnés. Tous les articles publiés dans les versions en ligne et imprimée de RMF, ainsi que la revue RMF en elle-même, font l’objet d’une licence Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification (CC BY-NC-ND) de Creative Commons. Voir www.fmreview.org/fr/droits-dauteurs pour plus de détails.

facebook logo Twitter logo RSS logo email.png

Forced Migration Review
Refugee Studies Centre
Oxford Department of International Development
University of Oxford
3 Mansfield Road, Oxford OX1 3TB, UK
fmr@qeh.ox.ac.uk  +44 (0)1865 281700
skype: fmreview