Économies : droits et accès au travail

58

Lorsqu’un conflit ou d’autres circonstances forcent les personnes à abandonner leurs maisons, elles laissent habituellement aussi derrière elles leurs moyens de subsistance et leurs activités économiques. Dans les endroits nouveaux où elles s’installent, il arrive qu’elles ne puissent pas, ou n’aient pas le droit de subvenir elles-mêmes à leurs besoins ce qui a des ramifications étendues. Ce numéro contient 22 articles sur Économies : droits et accès au travail ainsi qu’un « mini-dossier » sur Protection sociale gérée par les réfugiés.

Ce numéro est publié en français, anglais, espagnol et arabe, en ligne et en version imprimée.

Si vous souhaitez en recevoir des exemplaires imprimés, veuillez nous contacter par courriel en nous écrivant à fmr@qeh.ox.ac.uk.

SVP noter que RMF est conçue pour être au format A5 (la moitié d’A4). Pour l'imprimer correctement, veuillez utiliser l’option ‘Livret’ de votre imprimante.

Souhaitez-vous recevoir un exemplaire imprimé ? Si vous souhaitez recevoir des exemplaires imprimés du magazine ou du condensé, dans l’une des langues disponibles, veuillez nous écrire à fmr@qeh.ox.ac.uk, en précisant la quantité dont vous avez besoin et votre adresse complète.

Merci d’aider à diffuser ce numéro en le faisant circuler parmi vos réseaux, en le mentionnant sur Twitter et Facebook et en l’ajoutant à vos listes de ressources. Si vous voulez reproduire tout article dans sa totalité, mais nous vous prions de citer en référence : Revue des migrations forcées 58 www.fmreview.org/fr/economies

Tous nos remerciements à ESRC-AHRC (Economic and Social Research Council et Arts and Humanities Research Council) Global Challenges Research Fund, le Programme mondial sur le déplacement forcé de La Banque Mondiale, Mercy Corps, la Division Résilience et solutions (Unité Moyens de subsistance) du HCR et le Wellcome Trust pour l’appui financier qu’ils ont bien voulu consacrer à ce numéro.

Photo de couverture : Un réfugié burundais de 27 ans, ancien chauffeur de poids-lourd se tient sur le seuil de sa petite épicerie dans le village de Kashojwa (site d’installation de Nakivale), Ouganda. HCR/Frederic Noy

En sélectionnant cette photo pour la couverture, nous nous sommes demandées si elle n’était pas trop stéréotypée, et si nous devrions plutôt utiliser une photo reflétant de nouvelles technologies de travail, ou des organisations mondiales de réfugiés, ou encore une certification de qualifications des réfugiés… mais finalement, comme aucune photo ne pouvait refléter tous les aspects explorés dans ce numéro, nous avons choisi celle-ci qui n’est pas seulement une superbe photo mais montre aussi quelqu’un faisant preuve d’initiative personnelle dans des circonstances difficiles.

Est-ce que RMF pourrait contribuer à soutenir votre demande de financement?

Il est arrivé que RMF ait été associée à des demandes de financement de programme ou de recherches couronnées de succès et ce, à l’avantage mutuel des deux parties. Si vous préparez une demande de financement extérieur, pourquoi ne pas envisager d’inclure RMF à votre proposition (et à votre budget) de manière à accroître la diffusion et l’impact de ce que vous aurez appris ou de vos constatations ? Veuillez contactez les Éditeurs en chef à ce propos en leur écrivant à : fmr@qeh.ox.ac.uk

facebook logo Twitter logo RSS logo

Forced Migration Review
Refugee Studies Centre
Oxford Department of International Development
University of Oxford
3 Mansfield Road, Oxford OX1 3TB, UK
fmr@qeh.ox.ac.uk  +44 (0)1865 281700
skype: fmreview