Recueil et partage de données GBV

Alors que les informations peuvent servir pour attester de la sévérité des besoins et appeler les gens à agir, le mode employé pour les collecter, les enregistrer et les faire circuler peut violer la sécurité et les normes éthiques  relatives au recueil de données. De tels défis sont particulièrement aigus lorsqu’il s’agit de personnes qui ont survécu à des violences sexistes. Il se peut non seulement que le consentement des survivants soit absent du processus de recueil des données mais aussi que les indications permettant d’identifier les survivants et le prestataire de service, elles aussi soient partagées.

Afin de répondre à la demande de données tout en protégeant les survivants et les prestataires de service, le Comité international de secours (IRC), l’UNFPA et l’UNHCR se sont réunis pour créer en collaboration un système de gestion des données qui permettrait aux prestataires de service de recueillir, enregistrer, analyser et partager des données en toute sécurité et de manière éthique sur les incidents de violence sexiste qui leur sont relatés. Cette initiative inter-agences est connue sous le nom de Système de gestion de l’information relative à la violence sexiste (Gender Based Violence Information Management System - GBVIMS).  Grâce à un formulaire de consentement, le système met l’accent, dès la réunion initial avec les survivants de violence, sur le contrôle qu’ils peuvent exercer sur les informations qu’ils donnent.

Le GBVIMS fournit également un mécanisme permettant aux prestataires de service de partager les données compilées en toute sécurité et de manière éthique grâce au développement d’un protocole pour le partage de l’information qui clarifie le type d’informations qui seront partagées, avec qui, et dans quel but.

Compte tenu des ressources disponibles dans les situations humanitaires, le GBVIMS a été développé de manière à utiliser une technologie simple et qui fonctionne depuis longtemps. En utilisant Excel comme cœur du système, plutôt qu’une banque de données élaborée, cette technologie est plus à même d’être utilisée sur le terrain et en particulier dans des situations où l’accès à l’internet n’est pas fréquent et où les compétences informatiques peuvent être minimales. Recourir à l’utilisation d’une ressource comme Excel garantit la pérennité du système même en cas de changements fréquents de personnel. De plus, pour accommoder les besoins qu’ont certains bureaux de transférer leurs dossiers d’un endroit à un autre, l’IRC a développé un formulaire de copie conforme pour l’entrée des données qui permet de transférer les dossiers papier en toute sécurité en excluant toute information permettant l’identification des personnes mais en permettant tout de même l’incorporation des données.

Le défi pour l’avenir est de garantir une assimilation suffisamment systématique du GBVIMS pour permettre à la communauté humanitaire d’établir de nouvelles normes pour la protection des clients tout en générant des informations précieuses.

Les instruments proposés par GBVIMS et davantage d’informations sur le système sont disponibles sur www.gbvims.org

Kristy Crabtree (kristy.crabtree@rescue.org ) est Responsable de l’information de l’Equipe technique pour la protection & l’émancipation des femmes du Comité international de secours www.rescue.org/

Avis de non responsabilité : Les avis contenus dans RMF ne reflètent pas forcément les vues de la rédaction ou du Centre d’Études sur les Réfugiés.
Droits d’auteur : RMF est une publication en libre accès (« Open Access »). Vous êtes libres de lire, télécharger, copier, distribuer et imprimer le texte complet des articles de RMF, de même que publier les liens vers ces articles, à condition que l’utilisation de ces articles ne serve aucune fin commerciale et que l’auteur ainsi que la revue RMF soient mentionnés. Tous les articles publiés dans les versions en ligne et imprimée de RMF, ainsi que la revue RMF en elle-même, font l’objet d’une licence Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification (CC BY-NC-ND) de Creative Commons. Voir www.fmreview.org/fr/droits-dauteurs pour plus de détails.

facebook logo Twitter logo RSS logo

Forced Migration Review
Refugee Studies Centre
Oxford Department of International Development
University of Oxford
3 Mansfield Road, Oxford OX1 3TB, UK
fmr@qeh.ox.ac.uk  +44 (0)1865 281700
skype: fmreview